Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 14:00

BoiteFlats.JPGBonjour  à tous, voici enfin un "petit" article sur la fabrication de ma boite à flats ou PLU (plage du lumière uniforme). Tout d'abord quelques aspects et théories. Je dois aussi vous avouer que la communauté des astronome est divisée sur l'utilité d'un tel dispositif. Je m'explique: une partie des astronomes amateurs utilisent le ciel du crépuscule ou de l'aube, d'autre un drap blanc éclairés (par coups de flash ou de lampes avec certaines qualités, etc...). L'autre partie, dont je fais partie en l'occurence, optent pour la boîte à flats. Mon choix s'est effectué par le fait que comme je ne laisse pas le matériel dehors en permanence et que je rentre avant l'aube, mon dispositif optique est complètement démonté avant que le ciel ne me donne un éclairage suffisant, et puis encore sortir un écran blanc, un éclairage correct et... pfffft, il y à assez de brol et de fils sur la terasse lorsque je suis occupé ;o).

Qu'est ce qu'un flat ? Et à quoi sert-il:
Un flat (ou PLU en Français) permet de dresser une carte des réflexions optiques (dues au poussières en suspension dans le tune) des saletés sur le capteur (traces de condensations, poussières, etc...). Cette carte créée par compositage médian, permet aussi de diminuer le vignettage sur une image (défaut de réducteur, mauvaise distance capteur/foyer, etc...). Une fois cette carte ou image réalisée (divisée par l'offset), nous allons diviser les brutes (diminuées du dark) afin d'en enlever les éventuelles poussières. Pour plus d'infos sur les flats/darks et offset vous pouvez consulter le site de Nicolas Outters qui en montre quelques exemples. Pour plus d'informations, je ne peux que vous conseiller l'excellent article de Nicolas Outters paru dans Astronomie et CCD.

Conception et fabrication:
Je suis parti des idées de Nicolas Outters (ouais, encore lui) et de Valère Perroud (je vais arrêter de citer ces deux savoyards, ils vont encore avoir la grosse tête :oD), ah oui au fait, si vous passez par leur site et que vous redescendez sur terre, n'oubliez pas de revenir par ici pour lire la suite... :o). Seulement, possédant plusieures optiques différentes, il me fallait pouvoir l'utiliser sur toutes, je voulais un bon éclairage sur 12V (auto ou transfo) et pas me prendre la tête avec des résistance et tout le toutim. Donc, je me suis rendu au Gamma du coin (style Brico ou Leroy Merlin) et j'y ai trouvé des petits projecteurs à 3 leds vendu par 3 avec un transfo 12V (21€ : c'est cher, mais le luxe l'est toujours !!!), pour liminter la luminosité de ceux-ci (et leur lumière bleutée), j'ai inséré entre le support et la vitre des spots une simple feuille de papier blanc. J'ai utilisé du cadapac 5 milimètres (pfiouw, ça aussi c'est cher) à chaques fois collés en panneaux doubles. Pour la plaque de plexi blanc (5mm), elle est prise entre deux doubles couches de cadapac. Pour ce qui est du réflecteur de lumière, même matériaux cintré sur mon T254, idem pour l'adaptateur cintré sur le tube du C8. Comme vous pouvez le voir sur le schéma, la découpe lumineuse est décentrée, ceci pour une simple question de place pour les 3 projecteurs. Pour cintrer le cadapac, il suffit de prendre la bande et de la passer sous l'eau (chaude, ça va mieux), de bien l'imprégner sans en oublier les tranches et de commencer à le fléchir. Une fois celui-ci bien trempé, il suffit de lui faire faire le tour du diamètre désiré (attention, en le tenant toujours bien contre!, sans quoi il cassera net!) ensuite un petit morceau de tape pour tenir le tout et laisser sécher un maximum. Pour terminer et rigidifier le tout, j'ai posé sur tous les angles une bande de tape.  Ci-dessous un schéma de ma boîte à lumières, et si ce n'est toujours pas clair pour vous, n'hésitez pas à demander, l'espace commentaire est là aussi pour celà ;o)

BoiteFlatSchema.jpg
Cliquez pour agrandir

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Anthony 17/02/2009 21:27

Bonsoir,

Je suis très intéréssé par votre boîte à flat mais....je plane à quinze mille.
Par rapport à votre schéma je n'arrive pas à voir comment la fixer sur le tube du telescope et de quel côté. Si vous aviez quelques photos supplémentaires ce serait bien sympa.
Je voudrais en fabriquer une pour mon 305mm.
Merci pour votre aide.
Anthony

Nicolas 20/03/2009 16:28


Bonjour, tout d'abord : désolé pour le retard !
La boite à flat se dépose sur le tube qui pointe au zénith, c'est à cela que sert le trou central. Le plexisglas translucide viens jusque contre les bords du tube.